Couleurs

Que signifie la couleur rose en communication et marketing ?

Abordons aujourd’hui dans notre dossier Couleurs en marketing et Communication une couleur un peu malaimée. Le rose, souvent qualifié de niais ou de criard, est pourtant une couleur aux nombreuses significations positives.

Si vous êtes novice quant au sujet de la signification des couleurs, il s’avère que celles-ci ont un impact psychologique et inconscient sur les individus. Cela dépend bien sûr de la culture et des préférences de chacun.

Lors du choix de la palette de couleurs de son identité visuelle, il est intéressant de savoir ce que peut évoquer la couleur choisie auprès du public ciblé.

Voilà. Donc, si je vous évoque la couleur rose, quelles sont les premières choses qui viennent à votre esprit ?

Il est courant de penser à la fleur du même nom. Mais également de se dire que c’est une couleur de fille. On l’associe hélas volontiers à des attributs supposément féminins, comme la niaiserie ou le romantisme.

Or, si l’on questionne les femmes, la plupart n’aiment pas cette couleur et la classent parmi celles qu’elles détestent le plus, avec le marron. Le bleu, plutôt associé aux garçons, est quant à lui la couleur favorite de la plupart des gens, dans le monde entier.

Peu populaire, le rose n’en reste pas moins une couleur aux nombreuses significations positives et qui peut être utilisé, avec parcimonie, dans l’élaboration de sa charte graphique et de son identité de marque.

Le rose, la couleur de la féminité par excellence

On le sait tous, qui dit rose, dit fille. Bien que cette tendance tende à s’atténuer et que de plus en plus d’hommes osent le rose, sa signification inconsciente persiste.

C’est donc une couleur que l’on retrouve beaucoup dans les domaines :

C’est une couleur romantique et douce

Comme le romantisme et la douceur sont des qualités qu’il est courant de juger féminines, ce n’est pas étonnant que le rose soit associé à ces vertus.

Elle est donc souvent utilisée pour la charte graphique de films ou de romans dits… à l’eau de rose.

Comme c’est une couleur douce, composée de rouge et de blanc, elle fait aussi appel aux plaisirs culinaires, notamment sucrés. Ne dit-on pas rose bonbon ? On peut donc utiliser cette couleur dans les domaines de la confiserie, de la pâtisserie et de la gastronomie.

Le rose est associé au bonheur et à l’apaisement

Le rose, de par sa candeur et sa légèreté, est souvent rattaché à des sentiments de bonheur et de paix.

On l’utilise donc souvent pour communiquer sur ces aspects, notamment :

C’est souvent le rose pastel ou le vieux rose qui sont utilisés pour traduire la douceur. Le rose vif ou fuchsia a plutôt tendance à avoir une consonance énergique, comme le rouge dont il est composé.

D’autres significations selon les époques et les cultures

En Asie, le rose n’est pas nécessairement associé à la féminité : en Inde, par exemple c’est la couleur de la sagesse et de la divinité Ganesh.

Au Japon, il représente plutôt le côté éphémère des choses et les samouraïs.

Le saviez-vous ? Au Moyen-Âge, le rose était une couleur réservée aux hommes et notamment au clergé.

Quelles sont ses significations négatives ?

Trop de rose donne un effet criard et cela devient vite écœurant. Une couleur à utiliser par petites touches, donc. Il possède aussi les attributs négatifs du rouge, qui sont tout de même atténués par le mélange avec le blanc. Agressivité, passion excessive ou luxure peuvent donc y être associés.

Alors, dois-je utiliser le rose dans ma charte graphique ?

Pour résumer, vous pouvez opter pour une touche de rose lors de la conception de votre identité de marque si :

N’hésitez pas à parcourir notre dossier thématique Couleurs en communications et marketing pour choisir les couleurs de votre marque ou de votre évènement.

Source : www.emajweb.com