Web/App

Le vrai prix d’un site internet en 2021 ?

Vous avez prévu de créer une boutique en ligne, c’est à dire un site internet avec paiement en ligne, le prix de votre site internet dépendra de la solution technique que vous aurez choisi. Tout dépendra si vous passez par une solution en mode SAAS ou en open-source.

Quels sont les avantages du SaaS ?

Grâce à un logiciel SaaS, les entreprises n’ont plus besoin d’installer et de lancer des applications sur leurs propres ordinateurs ou sur leurs Data Centers. Le coût d’acquisition de matériel est ainsi éliminé, au même titre que les coûts d’approvisionnement et de maintenance, de licence de logiciel, d’installation et de support. On compte également plusieurs autres avantages.

Au lieu d’investir dans un logiciel à installer, et dans un équipement permettant de le prendre en charge, les utilisateurs souscrivent à une offre SaaS. En général, l’offre se présente sous la forme d’un abonnement mensuel dont le tarif est proportionnel à l’utilisation. Grâce à cette flexibilité, les entreprises peuvent organiser leur budget avec plus de précision et de facilité. De plus, il est possible de résilier l’abonnement à tout moment pour couper court aux dépenses.

Pour faire simple, si vous passez par une solution en SAAS telle que Wix, Wizishop, Shopify… etc, le coût d’un site internet avec paiement en ligne sera fonction du montant de l’abonnement mensuel que vous devrez payer à la solution. Généralement, vous pouvez accéder à une telle solution pour environ 500€ par an, sachant que je vous conseille tout de même de vous procurer un thème premium (achat unique), dont le coût varie entre les différentes solutions entre 50 et 200€ généralement (sur Shopify).

A noter que la plupart de ces solutions facturent également un pourcentage du chiffre d’affaires que vous allez réaliser avec votre boutique de vente en ligne. Ces frais viendront s’ajouter ou se déduiront de l’abonnement, en fonction de la solution choisie. Ce pourcentage de commission est variable en fonction de votre chiffre d’affaires passant par la boutique: plus vous réalisez un chiffre d’affaires important, moins la commission sera importante. Ce montant est de 2% pour la plupart des solution.

Mon conseil

Le monde de la création de boutique en ligne est très complexe. Voici ce que je vous conseillerais si vous étiez un de mes clients.

  1. Si vous n’avez pas le moindre compétence technique ET que vous avez prévu de vendre quelques produits uniquement (moins de 30), sachez que la solution de Wix (qui coûte 20€TTC / mois) sera un bon moyen de tester votre marché à moindre frais.
  2. Si vous n’avez pas de compétences techniques ET que vous avez prévu de vendre plusieurs dizaines / centaines de produits, je vous conseille du coup d’aller créer une boutique sur Wizishop ou son concurrent anglophone Shopify. Ils sont parfaitement adaptés pour créer un site en quelques clics mais possèdent des fonctionnalités plus puissantes que Wix. Forcément, cela coûte un peu plus cher, c’est à dire 27€HT / mois sur Wizishop (29€HT / mois sur Shopify).

Prix d’un site e-commerce en open-source comme Prestashop

Le coût d’un site e-commerce en open-source est dépendant de pleins de critères différents (j’énonce les principaux ci-dessous, n’hésitez pas à aller faire un tour).

Pour faire simple, le prix d’un site e-commerce Prestashop, réalisé par un freelance, débutera à 1000€. Pour ce tarif, sachez que votre freelance achètera un thème sur une marketplace spécialisée et l’installera en apportant quelques petites retouches et personnalisations.

A partir du moment où vous chercherez à ajouter des fonctionnalités permettant d’augmenter le panier moyen ou de réaliser du cross-selling, le prix de votre boutique en ligne grimpera très vite. En passant par un freelance, le prix de votre boutique sera généralement compris entre 1000 et 20000€. Si vous passez par une agence, le prix sera un peu plus élevé (le niveau de prestation également) pour se situer dans la fourchette de 3-4000€ à 50000€.

Bien entendu, plus vous chercherez à personnaliser votre site, ce qui est le véritable avantage des solutions open-source (tout est personnalisable), plus l’agence ou le freelance devront développer des gabarits spécifiques, ce qui fera grimper le coût du site.

Par exemple, si vous avez prévu d’offrir un espace client très développé pour que vos clients puissent suivre leur commande, consulter leur historique, vous contacter… etc le prix de votre site s’envolera rapidement et pourra rapidement atteindre et dépasser les 100 000€.

Pour conclure, je vous conseille, pour une première création de site, de vous limiter aux fonctionnalités basiques qu’un internaute attend d’une boutique de vente en ligne. Ne cherchez pas à personnaliser à 100% votre boutique. C’est uniquement lorsque votre chiffre d’affaires se développera que vous pourrez penser à développer et optimiser votre site e-commerce.

Les étapes de création d'une boutique Prestashop

Bonne alternative entre toutes les solutions existantes, la création d’une boutique Prestashop est scindée en étapes bien distinctes qu’il faut scrupuleusement respecter pour un lancement réussi :

– Choix du nom de domaine et de l’hébergeur : Le choix du nom de domaine sera de préférence simple, court, sans difficultés orthographiques particulières. Cette adresse permettra à l’internaute de pointer directement chez vous. Votre site devra être hébergé sur un serveur (Prestashop Cloud ou en version auto-hébergée via un FTP), ce choix dépendra de plusieurs critères : vos connaissances informatiques, la taille estimée de votre site (nombre de produits, d’images, animations…) et le nombre de visiteurs envisagés (évaluation trafic). Vous opterez en fonction des réponses pour un serveur mutualisé (partagé) ou dédié plus performant (indépendant). La version Cloud permet une solution clé en main avec un partenariat tout inclus chez OVH.

– Création de la base de données : Pour fonctionner et centraliser toutes les informations, une base de données Prestashop (MySQL) devra être installée sur votre serveur pour permettre de stocker toutes les données de votre site e-commerce (contenus et fonctionnalités). Une fois installée elle est prête à accueillir votre boutique, vous voilà prêt pour la grande aventure du e-commerce !

– Choix et Installation du thème : Vous aurez la possibilité de choisir entre des thèmes graphiques pré-définis et/ou personnalisables via une bibliothèque fournie, faire appel à un graphiste pour développer une charte graphique et une identité visuelle sur mesure, ou encore, à partir d’un thème existant, faire modifier par un développeur, seulement une partie du thème en fonction de vos besoins. Le choix du thème conditionne l’aspect visuel, l’ergonomie et la manière dont les pages vont s’articuler entre elles. Lorsque le thème est sélectionné ou réalisé, il suffit de l’injecter dans votre interface Prestashop.

– Configuration de la boutique Prestashop : Peut être la partie la plus laborieuse mais pourtant inévitable… Contenus à fournir avec la rédaction des pages CMS (Accueil, CGV, mentions légales…) et la configuration de différents postes TVA, transports, mode de paiement…

– Construction du catalogue : Bon nombre de pages du site doivent être alimentées en contenu textuel, l’arborescence doit être claire et agréable à la navigation : description des catégories, sous catégories, fiches produits (description, photos, attributs). Le contenu du site doit comporter des textes de qualité, une description détaillée des produits en vente mais également des textes optimisés SEO pour un référencement naturel optimal.

– Rédiger des textes percutants : Un joli site, c’est bien, un site bien référencé par les moteurs de recherches, c’est mieux…le SEO est un métier à part entière où le hasard n’a pas a place. L’affluence d’un site conditionne le taux de transformation, donc votre CA et en conséquence la pérennité de votre activité…

– Greffer des modules : Améliorer votre site, telle va être votre obsession ! L’avantage de Prestashop est de pouvoir modifier la solution à votre guise ; non limitative en termes de créativité et de fonctionnalités, selon les besoins de chacun ou des spécificités de chaque activité, viendront se greffer des modules. Petits logiciels, gratuits, payants ou développés sur mesure, ils permettent l’ajout de fonctionnalités spécifiques et évolutives dans le temps.

Les facteurs qui impact le prix

En vous expliquant les postes qui coûtent les plus chers sur un site internet, je vous aiderai à bien comprendre là où vous pouvez faire des économies et donc faire réduire la facture de la création de votre site.

Avantage d’une solution open-source

L’avantage de ces solutions, c’est qu’elles vous fournissent l’ensemble des fonctionnalités back-office nécessaires pour que vous puissiez administrer votre site internet. C’est depuis le back-office que vous pourrez créer des contenus, personnaliser votre site… etc.

Les fonctionnalités du back-office étant déjà présentes, il ne vous restera plus qu’à personnaliser le front-office: le design, l’aspect de votre site aux yeux des internautes.

Pour ce faire, il existe de nombreuses places de marchés où les développeurs indépendants (ou non) proposent des thèmes de sites, à l’aspect réellement professionnel, à prix très avantageux. Par exemple, le thème de ce blog a été acheté sur la plateforme Themeforest, et il m’a coûté seulement 50$. Est-ce que vous aviez l’impression que mon site valait uniquement 50$ ? J’espère que non, en tout cas je ne le crois pas.

Ces solutions proposent également des modules payants qui vous permettent d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires au site.

Inconvénient d’une solution open-source

L’inconvénient d’une solution open-source, c’est qu’il est nécessaire de mettre les mains dans le cambouis si on veut tout faire soit-même. ET quand je parle de cambouis, je parle de code HTML, de temps en temps de CSS… etc. En claire, pour utiliser une solution open-source, il est fortement conseillé d’avoir quelques notions de développement.

Dans le cas où vous n’avez pas ces notions, il faudra généralement faire appel à une aide extérieure qui vous factura le temps passé sur votre site. Le coût des développements est variable en fonction des solutions mais sachez que les développements ayant les tarifs les plus accessibles seront les solutions WordPress (pour un site vitrine) et Prestashop (pour une boutique en ligne).

Un site Prestashop : quel contenu et à quel prix ?

Vous l’aurez compris, un site Prestashop est parfaitement modulable et c’est la raison pour laquelle il est très difficile de donner une fourchette de prix car fonction nombreux critères (entre 800 et 5 000 € pour un site complet, quelques centaines d’euros pour un module). D’une gratuité totale pour celui qui veut se risquer à une création et une administration propre, la facture peut vite grimper avec l’intervention de professionnels successifs : Chef de projet, Webdesigner, développeur, intégrateur, maintenance corrective, webmaster, référenceur.

De manière générale les agences web ou les Freelances travaillent soit en proposant un package complet de prestations, soit en appliquant un tarif horaire ou journalier (de 20€/heure à plusieurs centaines d’euros suivant le domaine de compétence l’expérience de l’intervenant). Quel que soit le prestataire à qui vous ferez appel, il conviendra de faire établir un devis mentionnant les caractéristiques précises de vos attentes : plus vous vous investirez, moins la note sera salée.

La création des textes

Si vous avez prévu que votre site fasse 100 pages, sachez qu’il sera nécessaire d’avoir 100 textes différents, permettant de vous positionner sur les différents mots-clés que vous allez viser.

Si vous créez un site sur une thématique, il y a de fortes chances que vous soyez un expert de cette même thématique. Ainsi, il vous est possible de rédiger vos propres textes ce qui vous permettra d’économiser plusieurs dizaines/centaines/milliers d’euros.

La sélection et l’achat des images

La sélection et l’achat des images d’illustration pour votre site est également une prestation qui peut être réalisée par vos soins.

En effet, il n’est pas possible d’utiliser des images provenant de Google image sur votre site. Ces images ne sont pas libres de droits et il est donc illégale de les utiliser pour votre site internet.

A noter que si vous avez prévu de réaliser la recherche de visuels par vos propre soin, et donc vous économiser le coût de prestation de la part de votre agence/freelance, je vous conseille de vous rapprocher de votre agence pour bien valider la taille des visuels souhaités. Cela vous permettra d’éviter d’avoir à les acheter à plusieurs reprises car la version que vous aviez prise n’est pas au bon format.

La personnalisation

Dernier élément, mais sûrement l’élément qui impacte le plus le prix d’un site internet, qu’il soit de vente en ligne ou non, c’est le degré de personnalisation que vous souhaitez avoir.

Que ce soit une solution en mode SAAS ou en open-source, si vous ne cherchez pas à personnaliser à outrance votre site internet et donc que l’agence peut acheter un thème déjà tout fait, votre site internet ne coûtera pas très cher.

Si, au contraire, vous souhaitez personnaliser un maximum d’éléments de votre site, cela obligera l’agence à réaliser des développements spécifiques qu’elle vous facturera au prix fort.

C’est la personnalisation d’un site qui peut faire passer le prix d’un site internet de 1000€ à plusieurs centaines milliers d’euros. On dit d’ailleurs que les principaux sites e-commerce tels qu’Amazon, Cdiscount ou encore Rueducommerce sont désormais hors de prix, au vu de l’historicité et des milliers d’heures de développements qui leur ont permis d’atteindre leur niveau de personnalisation.

Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *