Design

Design graphique 2020

L’année 2020 marque le début d’une nouvelle décennie et de nouvelles tendances en design graphique que les graphistes vont devoir s’attacher plus que jamais à définir. Il y a dans l’air comme une impression que tout est possible et nous avons hâte de découvrir ce que ces dix prochaines années nous réservent.

Bien qu’il faudra encore attendre quelques années avant de pouvoir commencer à comprendre les grands courants de cette nouvelle décennie, les récents travaux des graphistes permettent déjà certaines analyses. Voyons voir de plus près les tendances en design graphique qui sont déjà dans l’air du temps et qui promettent de faire rage en 2020.

Les grandes tendances en design graphique de 2020

#1 Palettes de couleurs Cyberpunk

Les voitures volantes n’ont peut-être pas encore été inventées, mais vu à quel point les ordinateurs se sont immiscés dans nos vies (jusque dans nos poches), il n’y a aucun doute, nous sommes bien dans le futur ! En design graphique, les thèmes futuristes s’appuient souvent sur les couleurs, qui sont généralement vives et saturées, à l’inverse de ce que l’on trouve dans la nature. Ces couleurs sont associées au style cyberpunk, une branche de la science-fiction qui dépeint généralement des villes sombres, futuristes et remplies de néons, comme dans le film Blade Runner par exemple.

En 2020, attendez-vous à voir de plus en plus de couleurs vives et éclatantes.

Dans la pratique, les couleurs cyberpunk permettent de créer une expérience surnaturelle, entièrement détachée de la réalité. La végétation qui recouvre le packaging de Pepper Pack Design en est un bon exemple. La luminosité de ces couleurs-là donne aussi aux designs un côté accueillant et chaleureux, bien que quelque peu m’as-tu-vu.

Dans le style cyberpunk, les couleurs néons ajoutent une touche de lumière plaisante dans un décor autrement sombre. Inspirez-vous de cette technique pour illuminer vos designs.

#2 Style street art

Le graffiti et les autres techniques de street art ont un côté rétro qui plaît, rappelant la scène punk des années 70, les couleurs néon des années 80 et le courant grunge des années 90. Mais en 2020, le street art va faire un véritable come back dans le design graphique.

Au cours des dix dernières années, le design est devenu plus accessible que jamais : nombreux sont les graphistes qui ont dû se faire un nom par eux-mêmes en apprenant les ficelles du métier tout seuls. Et cela correspond parfaitement à la philosophie du DIY et du street art.

Design de mascotte réalisé par byX
Design réalisé par Johnny Kiotis

S’il est parfois associé au vandalisme, le graffiti est aussi un mouvement profondément ancré dans la joie, la liberté et le non-conformisme. Le design de Anton Siribaddana, qui mélange photo et street art, illustre bien cela. En somme, la tendance street art est idéale pour donner à son audience le sentiment que le futur est entre ses mains.

#3 Géométrie ultra fine

Les lignes sont l’un des éléments fondamentaux du design graphique. Elles servent à exprimer la forme et la nature des objets. Lorsque ces traits sont angulaires, ils évoquent la technologie et les objets créés par l’homme, tandis que les courbes sont plus douces et naturelles. En 2020, les graphistes joueront avec les lignes pour créer des illusions d’optique et autres formes impossibles. Bien que basés sur la géométrie, ces designs ont presque l’air éphémères. Ils ont un côté métallique, tout en donnant l’impression de partir en fumée.

Cette tendance est sobre, abstraite, et difficile à créer sans ordinateur, et c’est probablement la raison pour laquelle elle est si populaire dans le monde de la tech et de l’industrie. C’est un style qui semble vouloir donner un aperçu du futur de la technologie (de moins en moins physique et de plus en plus dématérialisé) et évoque les nombreuses possibilités qui nous attendent dans les années à venir.

#4 Collage et découpage

Les graphistes essaient toujours de créer une expérience authentique pour les utilisateurs. Et pour cela, il n’y a rien de mieux que les techniques de bases de collage et de découpage !

Beaucoup de collages tentent de créer une illusion pour que l’on ne voit qu’une seule image alors qu’il y en a, en réalité, plusieurs. Mais les collages que nous verrons en 2020 n’ont rien à cacher. Les graphistes mélangeront des images qui n’appartiennent clairement pas au même univers, par exemple, des photos et des illustrations. Ils abandonnent les techniques de retouche d’image, et optent pour des images angulaires qui laissent entrevoir la découpe et donc le processus de collage. Cet effet joue sur les contrastes et crée une harmonie « décalée » et inattendue en associant différents éléments au sein d’un même design.

S’ils sont visuellement percutants, les collages sont aussi très artistiques, en faisant ainsi une technique de choix pour le monde de l’édition, qu’il s’agisse d’illustrations, d’affiches, ou de couvertures de livres. L’illustration ci-dessus, réalisée pour le blog de OtomPotom, crée par exemple une association surréaliste à partir d’éléments variés, pour évoquer l’aspect conceptuel des sujets abordés.

#5 Écriture manuscrite pleine de personnalité

La typographie a toujours été un élément central dans le design graphique. Elle est désormais devenue extrêmement fonctionnelle par nécessité, alors que nous vivons dans un monde numérique où les utilisateurs doivent avoir accès à tout et tout de suite. Mais ces dernières années, les polices sont devenues plus grosses, plus grasses et plus expérimentales. C’est un phénomène que nous n’avions pas connu depuis que les publicités et les magazines imprimés sont tombés en désuétude.

Les graphistes sont en train de prouver que même les compositions se limitant à du texte peuvent être audacieuses, grâce à la typographie.

En 2020, la tendance aux typographies grand format va continuer, tout en prenant un tournant plus humain. Les polices sur mesure et réalisées à la main sont déjà extrêmement populaires, et deviendront bientôt davantage colorées, imparfaites, et excentriques.

C’est ce qu’on peut voir dans les exemples ci-dessus. Les lettres ont le pouvoir de personnifier ce qu’elles représentent (voir le logo de Beast Mode) et chaque caractère peut être unique (voir le logo de Crazy Plant People), ce qui fait immédiatement penser aux individus qui se cachent derrière la marque en question, plutôt qu’à une entité abstraite. Dans les années à venir, les consommateurs deviendront de plus en plus attachés aux designs réalisés à la main, et les graphistes devront créer des designs auxquels ils pourront s’identifier.

#6 Esthétique dystopique

Cette illustration dystopique réalisée par Chaos_Theory représente un futur dans lequel les plantes deviennent des machines cachées
Affiche surréaliste réalisée par Shwin
Refonte by Quazerty

Bien que le genre dystopique fasse largement référence à un monde qui aurait mal tourné, la situation n’est pas toujours aussi désespérée que ce qu’elle en a l’air. Le but d’une dystopie est plutôt d’avertir le public sur ce qui pourrait arriver. Ce sont les illustrations (pochettes d’album de musique, t-shirt…) qui profitent pour l’instant le plus de cette tendance. Si ce style est quelque peu déroutant, il demande au public de s’arrêter un instant et de réexaminer le monde qui l’entoure. 

La tendance dystopique a quelque chose à dire, et sa popularité prouve bien que les graphistes n’ont pas du tout l’intention de se taire.

#7 Hyper-pastiche

Aucune liste de tendances en design graphique ne serait complète sans parler de la grande popularité du look vintage. Ce qui va rendre 2020 vraiment unique, de ce côté-là, c’est le retour du style pastiche. Les graphistes ne se limiteront pas à une seule période, mais revisiteront les mouvances de toutes les époques : victorienne, médiévale, art déco ou encore art nouveau. Les tendances artistiques du passé émergent de plus en plus dans les designs contemporains à la façon d’un énorme collage chronologique.

D’une certaine manière, les graphistes de 2020 rendent hommage à leurs prédécesseurs. Ils cherchent à redéfinir l’esthétique numérique, et quoi de mieux que de se tourner vers les vieux maîtres pour trouver l’inspiration ?

D’un autre côté, les graphistes tirent avantage du contraste qui existe entre les images numériques et les anciennes tendances stylistiques pour créer une certaine nostalgie « d’antan », bien souvent difficile à créer dans les designs vectoriels. Bebop Guitar Series, ci-dessous, a réussi à rassembler le meilleur des deux mondes en intégrant des formes vectorielles à des formes abstraites de la Renaissance de Harlem des années 1920.

Les formes vectorielles « flats » rappellent la Renaissance de Harlem des années 1920. Design de logo réalisé par Doris Gray.
Le contraste entre les courbes et les traits rectilignes crée un design rappelant le style Art déco

Le challenge de la tendance pastiche est d’unifier ces différentes influences au sein d’un même design. Lorsque cela est bien fait, la frontière entre l’analogue et le numérique s’efface (et ce sera peut-être pour toujours).

#8 Biseaux et ciseaux

Un monograme biseauté réalisé par quazerty, via JF
Design réalisé par quazerty, via JF
Design réalisé par quazerty, via JF

En créant des formes tridimensionnelles à partir de simples traits, la tendance aux designs biseautés nous renvoie à l’éternelle bataille entre skeuomorphisme et flat design, sauf que, ce coup-ci, les graphistes ont trouvé une solution pour intégrer les avantages des deux techniques. Du point de vue du skeumorphisme, ces designs imitent subtilement les objets de la vraie vie (un bouton, une pièce de monnaie, etc.), tout en utilisant des couleurs « flats ». On obtient alors une image plate qui a pourtant l’air bien réelle.

Les techniques 3D sont particulièrement utiles pour réaliser des designs destinés à l’espace numérique, comme les icônes d’applications ou les boutons. Elles créent une expérience tactile pour les utilisateurs et nuancent la platitude qui domine nos écrans.